You are herePierre Rabine dans Var Matin

Pierre Rabine dans Var Matin


By admin - Posted on 25 novembre 2016

Hyères Matlo, marin hyérois... à quatre pattes ! Publié le dimanche 21 septembre 2014 à 16h37 Matlo et Pierre Rabine au port d'Hyères. Aussi à l’aise sur terre qu’en mer, le golden retriever Matlo, vient donner un petit coup de patte aux élèves de l’école de navigation Eden, au port d'Hyères. En voilà un qui n'a pas le mal de mer. Depuis maintenant cinq ans, Matlo, un golden retriever, fend la mer accompagné de son maître Pierre Rabine, gérant de l'école de navigation Eden. Ce dimanche, l'animal à quatre pattes deviendra la vedette d'un reportage qui lui est consacré dans l'émission30 millions d'amis. Sauveteur de naissance Dès son plus jeune âge, Matlo est habitué à être en contact avec la mer, et sa passion s'est révélée tout à fait par hasard. Alors qu'il avait à peine quatre mois, Matlo et ses maîtres se promenaient le long de la plage. Au loin, une petite fille d'environs trois ans jouait dans l'eau lorsqu'une vague la fit trébucher. Ni une ni deux, le jeune chien s'est précipité vers elle pour lui venir en aide. « On a été d'abord surpris, puis on s'est dit qu'il y avait quelque chose avec l'eau », se souvient son maître. Il a alors décidé de l'emmener avec lui lors de la formation du permis bateau, en l'habituant progressivement aux voyages en mer. Un vrai mousse... En bon matelot, la mascotte du port d'Hyères est chargée de plusieurs missions capitales. Larguer les amarres, faire de la récupération d'homme à la mer, jouer le passager lors des manœuvres d'accostage et d'appareillage... Matlo est un véritable membre de l'équipage. « Sa présence calme aussi les candidats, ils se sentent moins stressés. On peut dire que c'est de la canino-thérapie », s'amuse Pierre Rabine. ...qui aime se reposer Matlo profite pleinement de ces moments. La récupération d'homme est l'occasion de prendre un petit bain à la belle saison, et rien de mieux que d'aller se dégourdir les pattes lors des manœuvres d'accostage. « Mais il aime aussi se reposer. Quand il sent que le temps n'est pas vraiment favorable, il me fait comprendre qu'il ne veut pas venir. Petit à petit, j'essaye de l'habituer à des conditions climatiques un peu plus agitées ». Toujours plein de surprises Et Matlo n'a pas fini d'étonner. Il y a tout juste quelques jours, lors d'une sortie en mer, ses maîtres avaient oublié d'apporter ses croquettes. Pas de soucis pour lui, il est lui-même allé pêcher son repas. Après quelques minutes de chasse, il a finalement attrapé un calamar. Un mets de luxe. « C'était vraiment étonnant, on va voir si on peut réitérer l'expérience ». Avec de telles aventures, il est alors normal de voir Matlo devenir la star d'un jour du petit écran. Mais pour le moment, rien ne vaut une bonne sieste après tant d'efforts. Pierre Rabine
Étiquettes